Nederlands Deutsch Français English

Produits de fermentation

Si vous n’avez pas la certification BPF ou si vos surplus sont à base de viande, ceux-ci ne pourront pas être transformés en fourrages. Votre produit pourra cependant être traité par l’industrie de fermentation biologique, qui produit l’électricité verte. L’offre de produits destinés à la fermentation est en forte progression. Tant les matières sèches que les matières empilables et liquides sont utilisables. Toutefois, la production de biogaz est un processus spécifique, qui nécessite que l’on tienne compte de conditions préalables. Dans la pratique, il arrive trop souvent que les processus biologiques soient troublés par un dosage inapproprié des matières premières. Les bactéries méthanogènes se multiplient extrêmement lentement. Il est donc très important que le milieu dans lequel elles vivent leur convienne parfaitement.

Pratiquement tous les résidus organiques sont fermentables, à condition de satisfaire aux besoins de la biologie.

Ce qui signifie que :

1. le produit doit être exempt de restes d’emballage et autres nuisances (entre autres, le bois et le sable).
2. il doit être fourni frais
3. La vitesse d’acheminement doit être suffisante.

Les matières premières comportent une partie fermentable et une partie non fermentable ;





Dans la mesure où un produit est humide et/ou contient des cendres, la production de gaz par tonne sera plus faible et les frais de vente (après fermentation) seront donc plus élevés.

En ce qui concerne la partie organique, c’est la quantité de matières ligneuses, comme la lignine, qui est importante. Ces lignines, comme les autres matières apparentées, sont très difficilement fermentables ou non fermentables et ne contribuent donc pas à la production de gaz. Ce qui reste, ce sont les nutriments qui sont parfaitement fermentables, en particulier la graisse, l’amidon et le sucre.

L’entreposage des matières premières a une grande influence sur la production de gaz. Éviter la fermentation dans le réservoir de stockage, la formation de moisissures et l’échauffement ; ces processus coûtent beaucoup d’énergie, qui ne pourra plus être transformée en biogaz. Par ailleurs, des substances (toxines) peuvent apparaître, qui ralentiront ou élimineront les bactéries méthanogènes.

Nous disposons des connaissances et de l’expérience nécessaires pour utiliser ces produits de manière efficace. Nous pouvons aussi vous conseiller dans l’achat de vos matières premières.

Si vous disposez d’un courant de surplus que vous voulez proposer à la fermentation ou si vous recherchez des matières premières pour votre installation de fermentation, prenez contact avec nous.

Vers le haut